responsive site templates

Massage classique



Excellent complément à la médecine allopathique occidentale. Son effet relaxant contribue à dénouer les tensions musculaires souvent liées au stress, à la fatigue, à de mauvaises postures, etc.
- Le massage renforce la vitalité en stimulant les défenses naturelles de l'organisme. Il contribue aussi à renforcer la confiance en soi.
Il détend et a un effet anti-douleur (antalgique).
Il permet une mobilisation passive des cartilages via la musculature et va maintenir l’os en bon état.
- Il éloigne les risques d'irritabilité et d'insomnie et contribue, par son effet sur la vitalité, à augmenter la capacité de concentration et éloigne les risques d'infections saisonnières (rhumes, etc.).
- La durée d'un massage ne devrait pas excéder 50 minutes. Au-delà il y aura une perte d'énergie. La fréquence pour un bon entretien de sa vitalité est d'alterner une semaine sur deux si cela est possible.

En pratique :

Après l'anamnèse, je fais un bilan statique afin d'établir les zones de blocage.
Si vous avez la chance de ne présenter aucune tension je fais le massage classique de détente et de confort.
Si vous présentez des tensions, avec votre accord je vais pratiquer le massage thérapeutique, qui est plus technique et plus en profondeur. En respectant votre seuil de douleur.
Si vous ne le souhaitez pas, je resterai « en surface » mais de cette façon il faudra suivre des séances répétées, alterner avec le drainage lymphatique pour agir sur la « détoxification des tissus » pour atteindre au final une détente de la musculature contractée.

Contre-indications :

- Etats inflammatoires (grippe, pneumonie, abcès, inflammation des ganglions lymphatiques, mononucléose, tuberculose active, ostéomyélite chronique, etc.)
- Tumeur cancéreuse, observation d'un délai de cinq ans après la fin du traitement, excepté sur autorisation écrite du médecin traitant.
- Problèmes cardio-vasculaires et maladies du sang (phlébite, thrombophlébite, angéite ou thromboangéite, anévrisme, leucémie, insuffisance cardiaque.
- Problèmes dermatologiques (urticaire, psoriasis, eczéma généralisé, verrues généralisées).
- Période de crises type maniaco-dépressif et schizophrénie.
- Trois premiers mois de grossesse.
- L'approche des thérapies manuelles est par contre excellente en cas de fibromyalgie, spasmophilie.

Recommandations :

Après avoir reçu un massage ou un drainage lymphatique il est important de bien s’hydrater à la suite immédiate de la séance. D’une part cela permet à l’organisme d’éliminer les toxines démobilisées des tissus.
De plus, surtout dans le cas du massage, cela évitera les sensations désagréables qui peuvent parfois suivre, comme des zones sensibles au toucher ou de petites courbatures. Mais cela est très différent d’une personne à l’autre.